Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Contact |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Diabète

Contact

Sanofi en Tunisie

34, avenue de Paris
2033 Megrine-Tunisie

Tel : +216 31 388 200
Fax : +216 79 108 420

Information médicale:
+216 71 427 456

Contenu :

Diabète

 

Le diabète est une épidémie globale dont la croissance est extrêmement rapide. En 1985, 30 millions de personnes à travers le monde étaient atteintes de diabète. Aujourd’hui, la population des patients diabétiques est estimée à 371 millions de personnes, et la Fédération internationale du diabète prévoit une augmentation de celle-ci jusqu’à un demi-milliard de personnes en 2030.1 Un rapport publié par les Nations Unies en 2011 a indiqué que le diabète, avec d’autres maladies non transmissibles, était devenu une préoccupation mondiale majeure.2

En Tunisie, une enquête transversale menée entre avril et septembre 2005 (sur un échantillon représentatif de 8007 sujets âgés de 35 à 74 ans) a montré que la prévalence globale du diabète est de 10.9%. Cette prévalence est plus marquée en milieu urbain qu’en milieu rural (13.7% contre 7%) 3.

L’objectif principal de la prise en charge du diabète est le contrôle de la glycémie (mesurée par l’HbA1c). L’étude IDMPS, réalisée en Tunisie, montre que moins d’un patient diabétique sur quatre atteint le contrôle glycémique. Cette étude souligne les insuffisances de la prise en charge des diabétiques dans notre pays et souligne la nécessité d’une intervention plus précoce et plus agressive pour un meilleur contrôle glycémique4

Complications du diabète

  • Le diabète est une maladie chronique qui est observée lorsque le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline – l’hormone régulant la concentration sanguine de glucose (glycémie) ou lorsqu’il y a une résistance à l’action de l’insuline. Les personnes diabétiques sont souvent exposées à des valeurs anormales de la glycémie : soit une hypoglycémie (diminution de la concentration sanguine de glucose) soit une hyperglycémie (augmentationde la concentration sanguine de glucose).
  • Avec le temps, des niveaux glycémiques non contrôlés peuvent entraîner des symptômes graves et engageant le pronostic vital (cécité, pied diabétique, insuffisance rénale, maladie cardiaque et accident vasculaire cérébral). Les symptômes du diabète comprennent : excrétion excessive d’urine (polyurie), soif (polydipsie), sensation constante de faim, perte de poids, altération de la vision et fatigue. 5
    Diminuer de 1% l’HbA1c réduit le risque de complications du diabète (Etude majeure UKPDS)
  • Plusieurs études ont montré une relation significative entre des valeurs élevées de l’HbA1c et la glycémie à jeun (GAJ) d’une part et une augmentation du risque d’événements cardio-vasculaires, d’insuffisance rénale et de décès d’autre part. 6,7
  • Environ 70 à 80 % des personnes diabétiques meurent de maladies cardio-vasculaires. 8
  • L’objectif général de la prise en charge du diabète est de traiter les patients pour atteindre des niveaux inférieurs de glycémie. Les efforts destinés à la prise en charge de la glycémie peuvent avoir un impact très important sur la progression des complications diabétiques.
  • La très importante étude UKPDS menée chez plus de 4 000 personnes atteintes de diabète de type 2 a montré que chaque diminution de 1 % de la glycémie pouvait réduire de manière significative le risque de ces complications, notamment d’infarctus du myocarde et de décès liés au diabète. 9
Prise en charge 10
Type 1Type 2Gestationnel
Maladie auto-immune caractérisée par l’absence de production d’insuline par le pancréasTrouble métabolique caractérisé par deux déficits biologiques principaux : déficit de production d’insuline et réduction de la capacité de l’organisme à répondre à l’insuline produiteHyperglycémie survenant ou mise en évidence pour la première fois au cours de la grossesse
Nécessite l’administration quotidienne d’insuline.
Injection d’une insuline basale d’action prolongée une à deux fois par jour et injection au moment des repas d’une insuline d’action rapide ; ou injection d’une insuline prémélangée
Le traitement commence avec des changements hygiénodiététiques (alimentation et exercice physique) et la metformine et, s’il s’avère insuffisant, ajout d’autres traitements oraux, de l’insuline et d’antagonistes des récepteurs du GLP-1Souvent détecté lors d’un dépistage prénatal plutôt que par les symptômes rapportés.
Le diabète gestationnel est traité de façon similaire au diabète de type 2

Approche centrée sur le patient

  • Pour les personnes diabétiques, la prise en charge de leur maladie et le contrôle de la glycémie est une lutte de chaque instant qu’ils devront mener pendant toute leur vie. Un diagnostic précoce et un contrôle strict de l’HbA1c sont des mesures qui peuvent prévenir les complications et par conséquent la nécessité d’hospitaliser le patient, tandis que l’observance du traitement peut améliorer les résultats.
  • Comme l’a recommandé l’Association américaine du diabète (American Diabetes Association, ADA) et l’Association européenne pour l’étude du diabète (European Association for the Study of Diabetes, EASD), une approche du traitement du diabète centrée sur le patient apparaît nécessaire. Elle offre des solutions personnalisées et une approche favorisant une prise de décision partagée pour les options thérapeutiques, et permet ainsi un contrôle plus efficace de la maladie et une meilleure observance du traitement. 10

Source :

  • 1. International Diabetes Federation. IDF Diabetes Atlas, 5th Edition. 2012 update; Available at: http://www.idf.org/diabetesatlas/. Date accessed: September 2013.
  • 2. United Nations General Assembly. Political declaration of the High-level Meeting of the General Assembly on the Prevention and Control of Non-communicable Diseases. Available at:http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/66/L.1. Date accessed: February 2013.
  • 3. le diabète de type 2 : prévalence et facteurs de risque en Tunisie, R. Allani, O. Saidi, A. Mrabet, k. Bennelhammami, H.Ben Romdhane Laboratoire de Recherche : épidémiologie et prévention des Maladies Cardiovasculaires en Tunisie- Faculté de médecine de Tunis, Contact : Pr Habiba Ben Romdhane "habiba.benromdhane@rns.tn" On line le 12/09/2012.
  • 4. L. Ben Salem Hachmi, L’étude IDMPS (International Diabetes Management Practicies Study) : Les résultats tunisiens. REV.Maghreb.Endocrinol.Diab.Reprod., 2012, VOL 17 P 52-58
  • 5. World Health Organization. Diabetes Fact sheet No 312, January 2011. Available at: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs312/en/ Date accessed: September 2013.
  • 6. Gerstein HC, et al. The relationship between dysglycaemia and cardiovascular and renal risk in diabetic and non diabetic participants in the HOPE study: a prospective epidemiological analysis. Diabetologia 2005: 48(1): 1749–1755.
  • 7. Diabetes mellitus, fasting blood glucose concentration, and risk of vascular disease: a collaborative meta-analysis of 102 prospective studies. The Lancet 2010: 375(9733): 2215–2222.
  • 8. Ahmed K, et al. Type 2 Diabetes and Vascular Complications: A pathophysiologic view. Biomedical Research 2010: 21(2): 147–155.
  • 9. Stratton IM, et al. Association of glycaemia with macrovascular and microvascular complications of type 2 diabetes (UKPDS 35): prospective observational study BMJ 2000; 321: 405–412.
  • 10. Inzucchi SE, et al. Management of hyperglycemia in type 2 diabetes: a patient-centered approach. Diabetes Care 2012:35: 1364-79.

Mise à jour : 2014-05-05