Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Contact |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Votre santé

Contact

Sanofi en Tunisie

34, avenue de Paris
2033 Megrine-Tunisie

Tel : +216 31 388 200
Fax : +216 79 108 420

Information médicale:
+216 71 427 456

Contenu :

Votre santé

Les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires figurent parmi les principales causes de décès et d’invalidité dans le monde : chaque année, plus de 17 millions de personnes décèdent des suites de maladies cardiovasculaires. En 2004, l’HTA a été directement responsable de : 7.5 millions de décès soit 12.5 % de la mortalité mondiale totale.

En Tunisie, en 2009, la mortalité cardiovasculaire représente 28.9% de la mortalité totale
(Source : Le système national d’information sur les causes de décès : diagnostic et principaux résultats. Said Hajem, Pr Mohamed Hsairi, Institut National de Santé Publique)

 

Diabète

Le diabète est une épidémie globale dont la croissance est extrêmement rapide. En 1985, 30 millions de personnes à travers le monde étaient atteintes de diabète. Aujourd’hui, la population des patients diabétiques est estimée à 371 millions de personnes, et la Fédération internationale du diabète prévoit une augmentation de celle-ci jusqu’à un demi-milliard de personnes en 2030.1 Un rapport publié par les Nations Unies en 2011 a indiqué que le diabète, avec d’autres maladies non transmissibles, était devenu une préoccupation mondiale majeure.2

En Tunisie, une enquête transversale menée entre avril et septembre 2005 (sur un échantillon représentatif de 8007 sujets âgés de 35 à 74 ans) a montré que la prévalence globale du diabète est de 10.9%. Cette prévalence est plus marquée en milieu urbain qu’en milieu rural (13.7% contre 7%) 3.

L’objectif principal de la prise en charge du diabète est le contrôle de la glycémie (mesurée par l’HbA1c). L’étude IDMPS, réalisée en Tunisie, montre que moins d’un patient diabétique sur quatre atteint le contrôle glycémique. Cette étude souligne les insuffisances de la prise en charge des diabétiques dans notre pays et souligne la nécessité d’une intervention plus précoce et plus agressive pour un meilleur contrôle glycémique4

Source:

  • 1. International Diabetes Federation. IDF Diabetes Atlas, 5th Edition. 2012 update; Available at: http://www.idf.org/diabetesatlas/. Date accessed: September 2013.
  • 2. United Nations General Assembly. Political declaration of the High-level Meeting of the General Assembly on the Prevention and Control of Non-communicable Diseases. Available at:http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/66/L.1. Date accessed: February 2013.
  • 3. Le diabète de type 2 : prévalence et facteurs de risque en Tunisie, R. Allani, O. Saidi, A. Mrabet, k. Bennelhammami, H.Ben Romdhane Laboratoire de Recherche : épidémiologie et prévention des Maladies Cardiovasculaires en Tunisie- Faculté de médecine de Tunis, Contact : Pr Habiba Ben Romdhane (habiba.benromdhane@rns.tn) On line le 12/09/2012.
  • 4. L. Ben Salem Hachmi, L’étude IDMPS (International Diabetes Management Practicies Study) : Les résultats tunisiens. REV.Maghreb.Endocrinol.Diab.Reprod., 2012, VOL 17 P 52-58)
 

Médecine Interne

Infections des voies respiratoires supérieures
Polyarthrite rhumatoïde

 

Oncologie

Chaque année dans le monde, 10 millions de personnes sont touchées par le cancer. Cette incidence pourrait augmenter de 50 % d’ici 2020. Les pays industrialisés sont particulièrement concernés du fait d’une espérance de vie élevée : aux États-Unis et en Europe, le cancer est devenu la deuxième cause de mortalité après les maladies cardiovasculaires.

 

Système Nerveux Central

Les troubles du système nerveux central (SNC) touchent des millions de personnes dans le monde et ont des conséquences sur la qualité de vie et l’activité professionnelle des patients. Leur nombre ne cesse d’augmenter avec l’allongement de la durée de vie.

 

Thrombose

Les maladies thrombotiques, par leurs manifestations veineuses ou artérielles, sont aujourd’hui l’une des principales causes de mortalité dans le monde.

 

Vaccins

Notre ambition est celle d’un monde où personne n’ait à souffrir ou à mourir d’une maladie qui puisse être évitée par la vaccination.

 

Encarts :